sur la nature du mouvement PDF Imprimer E-mail

Je suis contre toute religion organisée, car dès l'instant où quelque chose s'organise, les intérêts personnels entrent en jeu. Ensuite, la religion est oubliée ; d'autres choses deviennent plus importantes. La vérité et la recherche de la vérité exigent votre engagement total ; rien ne devrait y faire obstacle.

Une religion organisée devient une prison. Elle vous donne des doctrines toutes faites et votre seule fonction, c'est d'y croire – qu'elles soient sensées, logiques ou non. Vous n'êtes pas censé faire vos propres expériences, car qui sait... vous pourriez trouver quelque chose qui irait à l'encontre de la doctrine officielle.

Mais vous ne pouvez pas vous illuminer par la doctrine officielle. La doctrine officielle peut vous rendre savant, érudit, mais elle ne peut pas vous rendre sage, elle ne peut pas vous rendre intuitif ; elle ne peut pas vous faire prendre conscience de Dieu...

La réalité intérieure n'est que pur silence : des milliers de fleurs s'y épanouissent, mais elles n'appartiennent à aucune organisation. Elles sont la récompense de votre quête personnelle, de votre propre voyage intérieur.